top of page

6 médecines douces pour améliorer sa fertilité

Dernière mise à jour : 9 juin 2023


médecines douces pour améliorer sa fertilité

Les médecines alternatives sont complémentaires au suivi médical classique (médecin, pma, sage-femme...). Elles permettent de multiplier les chances de concevoir un enfant et de mieux vivre cette période, lorsque celle-ci est pleine de doutes et/ou de fatigue.

La naturopathie

En cas de déséquilibre dans le corps : la reproduction n’est pas la priorité n°1 ! Dans le cadre de problèmes de fertilité, il est fort probable que votre corps soit plus focalisé à assurer les fonctions vitales plutôt qu’à satisfaire le fonctionnement de la reproduction.


L’approche naturelle et holistique de la naturopathie revêt toute son importance quand on parle de fertilité, afin de rééquilibrer le corps sur tous les plans (physique, mental, émotionnel..). L’objectif est de redonner à l’organisme tout ce dont il a besoin pour mettre en œuvre ses capacités exceptionnelles d’auto-régulation et d’auto-guérison.


La naturopathe spécialisée en fertilité conçoit un programme sur mesure :

- alimentation permettant l'apport de nutriments, vitamines, minéraux indispensables

- exercice physique : pour solliciter les organes d'élimination et libérer les tensions

- équilibre psycho émotionnel : mieux gérer le stress qui perturbe l'équilibre hormonal

- approches & soins complémentaires : hydrologie, compléments alimentaires, phytothérapie, massage...


La réflexologie

La réflexologie combine un massage et un toucher de zones réflexes localisées sous les pieds, aux creux des mains ou dans le pavillon de l'oreille. Chaque zone correspond à un organe. Lors d’une séance axée sur la fécondité, la/le réflexologue agit sur votre système endocrinien (hypophyse, hypothalamus, thyroïde..) et les organes reproducteurs afin de les stimuler et de permettre au corps de retrouver son plein potentiel de fertilité.


L'ostéopathie

L’ostéopathie est une discipline appréciée par les femmes qui souhaitent concevoir. Cette thérapie par manipulation des os augmente la mobilité du bassin et l’irrigue. L'ostéopathie améliore l'innervation et la vascularisation de l'utérus et des ovaires. Le terrain est alors davantage propice à la nidation notamment.


La sophrologie

Cette méthode naturelle permet de soulager l’individu dans son ressenti mental, physique, et émotionnel. Elle aide à mobiliser ses propres ressources pour faire face à une situation difficile, ou tout simplement pour vivre et ressentir un mieux-être. Elle utilise des outils comme la respiration, la visualisation positive, et des activations corporelles douces. La/le sophrologue peut également aider la femme à se focaliser sur le positif et à se préparer mentalement à la FIV par exemple, afin d'adopter des attitudes et comportements favorables à l'implantation embryonnaire.


L'acupuncture

Issue de la médecine traditionnelle chinoise, elle stimule des points énergétiques corporels précis à l'aide d'aiguilles souples très fines afin de débloquer les flux énergétiques et d'équilibrer l'organisme. Cette technique aide à retrouver un équilibre hormonal favorable à la fertilité, à optimiser le fonctionnement ovarien et la qualité du sperme et plus largement à améliorer la gestion du stress et la qualité du sommeil.


Le yoga fertilité

Bien qu'il ne s'agisse pas d'une médecine douce en tant que telle, le yoga fertilité est une pratique intéressante dans un contexte de projet bébé. Ce yoga, adapté au cycle menstruel de la femme, va agir à la fois sur la relaxation , la connexion à son corps, la mobilisation de son énergie vitale et sur l'équilibre hormonal.

Et plus que tout, entourez-vous de personnes bienveillantes qui peuvent réellement vous aider dans ce parcours de cœur ! Ne passez pas trop de temps à chercher sur internet la solution miracle ou les réponses à vos questions, on y trouve tout et rien à la fois.

Vous êtes unique !


Nadia de Païva

Naturopathe


62 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page