top of page

Augmenter sa fertilité naturellement avec la naturopathie

Dernière mise à jour : 9 juin 2023


Améliorer sa fertilité naturellement avec la naturopathie

Que la grossesse se fasse un peu trop attendre ou que vous soyez en parcours de PMA (seule ou en couple), la naturopathie vous accompagne afin d’optimiser votre fertilité de manière naturelle.


La naturopathie est intéressante, plus largement, pour tous les projets de grossesse, (même sans trouble de la fertilité) pour concevoir plus rapidement, offrir le meilleur à son bébé, vivre une grossesse épanouie et récupérer plus rapidement en post partum.


En effet, en cas de déséquilibre dans le corps : la reproduction n’est pas la priorité n°1 ! Un organisme qui subit un dysfonctionnement va chercher, par tous les moyens, à se rétablir : c’est l’homéostasie. Dans le cadre de problèmes de fertilité, il est fort probable que votre corps soit plus focalisé à assurer les fonctions vitales plutôt qu’à satisfaire le fonctionnement de la reproduction.


L’approche naturelle et holistique de la naturopathie revêt toute son importance quand on parle de fertilité, afin de rééquilibrer le corps sur tous les plans (physique, mental, émotionnel..). L’objectif est de redonner à l’organisme tout ce dont il a besoin pour mettre en œuvre ses capacités exceptionnelles d’auto-régulation et d’auto-guérison.


A partir de quand puis-je débuter mon accompagnement à la fertilité ?

L’idéal est de débuter l’accompagnement naturopathique minimum 4 mois avant de réellement commencer la conception, afin de laisser le temps au corps d’éliminer les toxines, de se réguler et de se réharmoniser. Mais l’accompagnement peut se faire à tout moment, en conception naturelle ou en PMA.


Comment se passe l’accompagnement de la fertilité en naturopathie ?

Lors du premier rendez-vous (bilan naturopathique), nous prenons le temps de parcourir l’ensemble de votre hygiène de vie et où vous en êtes dans votre projet bébé.


Cet état des lieux nous permettra d’établir votre programme d’hygiène de vie individualisé, celui qui vous ressemble et qui répond à vos besoins. Nous déterminerons alors les actions à mettre en place, la fréquence des rendez-vous, les éventuels soins à mettre en place.


Voici les grandes lignes que pourra comprendre votre programme :

  • Alimentation saine, équilibrée et adaptée

L’alimentation est LA source de nutriments de notre corps. C’est elle qui doit fournir tous les éléments essentiels (protéines, lipides, glucides, vitamines, minéraux..) au bon fonctionnement des processus physiologiques.


Dans la fertilité, une alimentation de qualité est primordiale pour permettre le bon fonctionnement des processus hormonaux et la qualité optimale des ovules et spermatozoïdes.


On privilégiera alors une assiette hypotoxique avec plus d’aliments naturels, biologiques, de qualité et adaptés à votre constitution ; et moins d’aliments transformés, raffinés, encrassant pour votre organisme.


  • Exercice physique régulier

Le mouvement c’est la vie ! Les personnes physiquement actives ont de meilleures chances de concevoir. Elles gèrent également mieux leur stress ce qui permet un meilleur équilibre du système nerveux.

Course à pied, zumba, karaté, escalade,… peu importe : l’essentiel est de bouger (avec plaisir) pour faire circuler le sang, la lymphe et l’énergie et favoriser l’élimination des toxines que nous stockons.


Notez, que l’exercice physique est la seule technique permettant l’activation des 5 organes d’élimination du corps : foie, intestins, reins, peau, poumons afin d’éliminer un maximum de toxines.


Et rappelez vous comme vous vous sentez fière et vivante après une bonne séance !


  • Gérer son stress et mieux vivre ses émotions

Le stress est le mal du siècle et engendre de nombreux troubles de santé, dont des troubles de la fertilité. Il impacte directement la production des hormones, la libido, il peut perturber la thyroïde (grande régulatrice du cycle féminin) et peut même bloquer psychologiquement et inconsciemment toute possibilité de conception. De nombreux outils existent pour mieux gérer le stress et réguler nos émotions, nous trouverons ensemble ceux qui vous correspondent le mieux.


  • Connaître son cycle féminin

Il y a 25 % de chances de grossesse à chaque cycle, il apparait donc essentiel de bien connaitre son cycle pour maximiser cette probabilité de grossesse.


Nous verrons donc les éléments à prendre en compte, comment les observer et comment mettre en place un journal de bord pour avoir une vision précise de votre cycle sur plusieurs mois et le réguler si besoin.


  • Actions complémentaires

En parallèle, il pourra être nécessaire de mettre en place des actions complémentaires :

- détoxification du corps pour éliminer les toxines

- combler des éventuelles carences (vitamines, minéraux, oligo-éléments...)

- assurer un sommeil de qualité

- arrêter le tabac, l'alcool ou autre drogue

- limiter au maximul les perturbateurs endocriniens

...


et/ou de réaliser des soins spécifiques :

- massage

- reflexologie

- sophrologie

- hypnose

- hydrologie

...


Quels sont les troubles de la fertilité pour lesquels la naturopathie peut être envisagée ? (liste non- exhaustive)

- troubles du cycle : irrégularité, absence, douleurs, syndrome prémenstruel, insuffisance ovarienne, absence d'ovulation...

- troubles utérins : polypes, kystes, ovaires polykystiques

- accompagnement en parcours PMA (seule ou en couple)

- infertilité masculine, faible qualité spermatique

- endométriose

- fertilité après 40 ans


Et surtout, gardez espoir et entourez-vous de personnes qui peuvent réellement vous aider dans ce parcours de cœur ! Ne passez pas trop de temps à chercher sur internet les réponses à vos questions, on y trouve tout et rien à la fois, chaque cas est unique.


Je me fais une joie de vous accompagner dans ce projet de vie, pour vous apporter conseils, recommandations, écoute et bienveillance.


Prenez soin de vous !


Nadia de Païva

Naturopathe

60 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page