top of page

Soulager le SOPK naturellement avec la naturopathie

Dernière mise à jour : 20 oct. 2022




Comment savoir si j'ai un SOPK ?

Le SOPK est diagnostiqué par un médecin lorsque deux des trois critères ci-dessous sont identifiés :

- la présence d’un grand nombre de follicules dans les ovaires donnant cet aspect polykystique. Il ne s’agit pas de kystes (attention à l’amalgame)

- des cycles menstruels irréguliers, anovulatoires (sans ovulation) ou absence de cycles (aménorrhée)

- des taux d’hormones androgènes élevés (hormones sexuelles mâles comme la testostérone ou la DHEA).


Quelles sont les caractéristiques et causes du SOPK ?

Différents facteurs peuvent être moteurs danl’expression du SOPK et provoquer les symptômes typiques de cette pathologie.


- l’inflammation chronique : la prise en charge de l’inflammation devrait être systématique. En effet, d’après les recherches scientifiques, il s’agit de l’une des causes principales du déséquilibre qui engendre le SOPK (J. Teede. et. al, 2016. « Polycystic Ovary Syndrome : An Update ». Australian Family Physician 41 (10): 752-56; Lujan ME. et. al, 2013, PMID: 23503943).


- la résistance à l’insuline : cette sensibilité doit rester au cœur des préoccupations durant l’accompagnement du SOPK car les ovaires sont particulièrement sensibles à cette hormone, même en cas de léger excès.


- le stress : en présence d’un taux d’hormones androgènes en excès, le stress sera d’autant plus délétère. En effet, les glandes surrénales, gérant l’hormone du stress, trop sollicitées par le stress chronique, peuvent produire des hormones androgènes, aggravant ainsi le SOPK.


- l’équilibre hormonal : les problématiques généralement identifiées sont un dérèglement de la production œstrogène-progestérone qui peut perturber les cycles menstruels et/ou un dérèglement de la sécrétion LH-FSH qui peut bloquer l’ovulation. Le ralentissement de la thyroïde, aggravant l’insulino résistance (et réciproquement), peut également être un facteur à prendre en considération dans le SOPK.


- les facteurs environnementaux : , beaucoup de toxines sont susceptibles d’aggraver le SOPK et la santé hormonale en général (BPA, dioxines, pesticides,...).


Comment la naturopathie aide-t-elle dans le SOPK ?

En naturopathie, nous nous intéressons aux facteurs présentés ci-dessus pour comprendre le fonctionnement de votre syndrome et adapter l'accompagnement à vos besoins spécifiques.


Les outils sont variés :

  • alimentation : anti inflammatoire, apports essentiels en nutriments, vitamines, minéraux

  • activité physique car le mouvement c'est la vie

  • relaxation pour mieux apprivoiser le stress et éviter la chronicité

  • phytothérapie pour retrouver un équilibre hormonal fonctionnel

  • ...

Aujourd'hui on considère qu'on ne guérit pas d'un SOPK, en revanche on peut passer d'un SOPK très déséquilibré avec les difficultés liées (notamment en terme de fertilité) à un SOPK stabilisé avec une quasi absence de symptômes.


Redonnez toute la puissance à votre corps !


Nadia de Païva

Naturopathe


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page